Accueil -> Fiches Pratiques -> Amortissement dérogatoire (principes)



Amortissement dérogatoire (principes)



Amortissement dérogatoire : Il est égal à la différence entre l'amortissement comptable classique effectué et l'amortissement fiscal.
Option fiscale permettant de bénéficier d'un complément de déduction les premières années de l'amortissement,lors des dernières années ce complément de déduction est repris.
Pour les logiciels, l'amortissement dérogatoire et fiscal est particulier (voir fiche correspondante).

I- Principes de l'amortissement comptable et fiscal 

 

Amortissement comptable/économique

Amortissement fiscal 

Type d'amortissement

Linéaire

Variable (unité d'œuvre).

Dégressif

Linéaire  / Variable

Biens amortissables

Eléments corporels,  incorporels sauf Fond de commerce, Droit au bail, immo financières

 

Bien neuf
Durée d'utilisation normale > 3ans
Liste limitative de l'article 39-1 CGI

Base amortissable

Valeur brute (Valeur d'entrée/Coût d'acquisition de l'immobilisation) -  VR (valeur résiduelle)

Valeur Brute

Durée d'amortissement

Durée réelle d'utilisation

Durée d'usage

Début de l'amortissement

Date de mise en service

Date d'acquisition (mois entamé = mois consommé)

Prorata temporis

En jours (Mois : 30 jrs, année: 360j )

En mois

Année tronquée

Amortissement durant une année supplémentaire

Pas d'année supplémentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si la durée réelle d'utilisation est inférieure à la durée d'usage, l'amortissement fiscal est calculé selon la durée d'usage mais on amortit pas au delà de la durée d'utilisation.
A la fin du plan d'amortissement le montant des dotations aux amortissements dérogatoires doivent être égale au montant des reprises sur amortissements dérogatoires.

II - Traitement de la différence entre amortissement comptable et fiscal : l'amortissement dérogatoire

A chaque clôture d'exercice, 4 étapes :
1-Calcul amortissement comptable.
2-Calcul amortissement fiscal.
3-Traitement de la différence entre amortissement comptable et fiscal.
4-Ecriture au journal à la clôture de l'exercice de la dotation ou reprise si nécessaire.

Amortissement comptable = Amortissement fiscal

Pas de divergences

Amortissement comptable suffisant. 

Amortissement comptable > Amortissement fiscal

Amortissement comptable

+ Dotations aux amortissements dérogatoires (= différence entre amortissement fiscal et comptable).

Amortissement comptable < Amortissement fiscal

Amortissement comptable

 + Reprises d'amortissements dérogatoires (= différence entre amortissement fiscal et comptable.

 III - Ecritures concernant l'amortissement dérogatoire

Dotations aux amortissements dérogatoires :

Compte

Libellé

Débit

Crédit

6811


28xx

 

Dotations aux amortissements sur immobilisations incorporelles et corporelles                                                                    Amortissements..

Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement comptable

Mt amortissement comptable


 

Montant

 

68725

 

 145

 

Dotations aux amortissements dérogatoires
(=Amortissement fiscal – Amortissement comptable)
    Amortissements dérogatoires

 Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement dérogatoire

Montant dotation

 

 

 Montant

 

Reprises d'amortissements dérogatoires :

Compte

Libellé

Débit

Crédit

6811


        28xx

 

Dotations aux amortissements sur immobilisations incorporelles et corporelles                                                                      Amortissements..

Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement comptable

Montant amortissement comptable

 

 
Montant

 

145
      78725

 

Amortissements dérogatoires
            Reprises d'amortissements                 dérogatoires
            (=Amortissement comptable –             Amortissement fiscal) 

Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement dérogatoire

Montant

 
Montant

 

 IV - Exemple 

Immobilisation corporelle : L'amortissement comptable est linéaire et l'amortissement fiscal est dégressif.

Valeur d'acquisition : 120 000€
Valeur résiduelle : 20 000€
Date d'acquisition : 18/07/11
Durée d'utilisation : 5 ans

1- Plan d'amortissement comptable (linéaire) :

Base amortissable : 120 000-20 000 = 100 000€
Taux d'amortissement : 100/5 = 20% (0,2)

Années

Base amortissable

Annuité d'amortissement

Amortissements cumulés

Valeur nette comptable (VNC)

N

100 000 €

= 100 000* 0,2 * (162/360*)

=9 000€

9000€

= 120 000 – 9000

= 111 000€

N+1

100 000 €

=100 000 * 0,2

=20 000€

=9000+20000

=29 000€

= 120 000 – 29 000

= 91 000€

N+2

100 000 €

20 000€

49 000€

71 000€

N+3

100 000 €

20 000€

69 000€

51 000€

N+4

100 000€

20 000€

89 000€

31 000€

N+5

100 000€

= 20 000 – 9000

ou

=100 000*0,2* (198/360)

 

=11 000€**

100 000€

20 000€

 

Au 31/12/N :

Compte

Libellé

Débit

Crédit

6811

   280/281

 

Dotations aux amortissements sur immobilisations incorporelles et incorporelles
 Amortissement de l'immobilisation incorporelle/corporelle

 

31/12/N : DADP N – Amortissement comptable

9000

 

9000

2- Plan d'amortissement fiscal (dégressif) :

Base amortissable : 120 000€
Taux d'amortissement linéaire : 100/5 = 20% (0,2)

Années

Base amortissable

Annuité d'amortissement

Amortissements cumulés

Valeur nette comptable (VNC)

N

120 000 €

= 120 000* 0,35 * (6/12*)

=21 000€

21 000 €

= 120 000 – 21 000

= 99 000€

N+1

99 000 €

=99 000 * 0,35

=34650€

=21 000+ 34650

= 55 650 €

= 99 000 –  43 650

=64350€

N+2

64 350 €

=64350*0,35

22 522,5€

78172,5 €

41 827,5€

N+3

41 827,5 €

=41827,5*1/2

20 913,75€

99 086,25€

20913,75€

N+4

30 086,25€

=20913,75* 1

20913,75€

120 000€

0€

3- Traitement des différences d'annuités entre amortissement comptable et fiscal 

Années

Amortissement comptable

Amortissement fiscal

Amortissement dérogatoire

Dotation

Reprise

N

9 000€

21 000€

12  000€

 

N+1

20 000€

34650€

14 650€

 

N+2

20 000€

22 522,5€

2 522,5 €

 

N+3

20 000€

20 913,75€

913,75€

 

N+4

20 000€

20 913,75 €

913,75€

 

N+5

11 000€

0€

 

11 000€

4- Ecritures

Au 31/12/N : Dotation aux amortissements dérogatoires 

Compte

Libellé

Débit

Crédit

6811 

            281

 

Dotations aux amortissements sur immobilisations incorporelles et corporelles          
       Amortissement de l'immobilisation corporelle

Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement comptable

9 000€

 

9000€

 

68725
          145

 

Dotations aux amortissements dérogatoires
    Amortissements dérogatoires

 Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement dérogatoire

12 000 €

 
12 000€

 

 Au 31/12/ N+5 : Reprise d'amortissement dérogatoire :

Compte

Libellé

Débit

Crédit

6811

            281

 

Dotations aux amortissements sur immobilisations incorporelles et corporelles                 
      Amortissement de l'immo corporelle

Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement comptable

11 000€

 

  11 000€

 

145
         78725

 

Amortissements dérogatoires 
      Reprises d'amortissements dérogatoires

 Date de clôture de l'exercice
31/12/N : DADP N – Amortissement dérogatoire

11 000€

 
11 000€





Retour à la liste des fiches

Nous contacter

Formulaire de contact