Accueil -> Fiches Pratiques -> Immobilisations : méthode des composants



Immobilisations : méthode des composants



Les immobilisations sont décomposées dans le cas où un ou plusieurs élément(s) de l'immobilisation a (ont) une durée d'utilisation différente de l'immobilisation principale.
Exemple : Pour un navire de plaisance touristique : l'immobilisation dans son ensemble, qu'on appellera "structure", a une durée de vie de 30 ans, tandis que les moteurs ont une durée de vie de 10 ans au terme desquels ils devront être remplacés. Aussi, la décoration et les boiseries ont une durée de vie de 5 ans. Enfin, il est nécessaire de prévoir une révision tous les 2 ans afin de permettre au navire de rester aux normes.

Pour pouvoir décomposer l'immobilisation, il est nécessaire de savoir si l'on peut qualifier un élément de cette immobilisation de composant ou non, puis de savoir si ce dernier a une valeur significative ou non.

Cette analyse se fait en 2 étapes :
1- Déterminer si l'immobilisation est décomposable,
2- Si l'immobilisation est décomposable, determiner si un (ou plusieurs) des composants a (ont) une valeur significative permettant une comptabilisation à part.

Résultats :
- Si l'immobilisation n'est pas décomposable il n'y aura donc pas de décomposition de l'immobilisation.

- Si l'immobilisation est décomposable, 2 possibilités :
  1- Il n'y a pas de composant ayant une valeur significative, il n'y aura pas de décomposition de l'immobilisation.
 2- Il y a au moins un composant ayant valeur significative, il y aura décomposition de l'immobilisation.


Comptabilisation et amortissement du composant
Si il y a décomposition, le composant sera comptabilisé séparément, dans une subdivision du compte d'immobilisation concerné.
Exemple : 212542 Matériel industriel- Moteur électrique;
L'amortissement de ce composant se fera indépendamment de l'amortissement de l'immobilisation principale. 

NB : si aucune provision n'est prévue à cet effet :
- Ils seront considérés comme composants de l'immobilisation et seront amortis selon le nombre d'intervention. (ex : tous les 4 ans, donc amortissement d'une durée de 4 ans).
- Le coût d'acquisition de l'immobilisation reste le même mais le montant consacré au composant est déduit du montant consacré au reste de l'immobilisation.

Exemple :
Véhicule utilitaire 30 000 euros.
Durée réelle d'utilisation : 10 ans.
Grande révision : Tous les 3 ans, 5000 euros.
On comptabilise le véhicule utilitaire au débit du compte 2182 'matériel de transport' pour un montant de 25 000€ (30 000-5000) et la grande révision en subdivision du compte matériel de transport : au débit du compte 2182 'matériel de transport-grande révisions' pour un montant de 5000€.





Retour à la liste des fiches

Nous contacter

Formulaire de contact